La Règle de la Crapette Rapide

Elles doivent y rester jusqu’à ce que les paquets soient complets. Dès qu’un joueur s’est débarrassé de toutes ses cartes en les ayant posées sur le tableau, il est déclaré gagnant. Lorsqu’il y a faute, le joueur fautif cède son tour à l’adversaire.

  • Les deux joueurs ont chacun un jeu de 52 cartes qu’ils mélangent, coupent, puis échangent avec leur adversaire.
  • S’il y a aussi une carte de la même couleur, immédiatement inférieure, vous pouvez la disposer sur l’as (c’est-à-dire le roi de la même couleur) et libérer alors une autre carte à la place de la précédente.
  • Votre partenaire livres après votre librairie, spécialiste de littérature jeunesse auprès des établissements scolaires et collectivités.
  • Celui qui a sur la crapette la carte la plus faible commencera à jouer.

La premium déverrouille toutes les catégories et offre des jeux illimités sans publicité pour un abonnement de 4,99 euros par semaine. Tous les avis sur Lire Demain sont rédigés par nos clients suite à un achat chez Lire Demain. Tous les avis sont certifiés et vérifiés par nos modérateurs. Votre partenaire livres après votre librairie, spécialiste de littérature jeunesse auprès des établissements scolaires et collectivités. La reproduction totale ou partielle sans permission est interdite.

Crapette – Jeux de cartes – REGLES

Le jeu continue ainsi, les deux adversaires jouant à tour de rôle, jusqu’à ce que l’un d’eux ait épuisé toutes ses cartes, alors il a gagné. Ses règles sont simples et rigoureuses mais leur application exige une grande attention. Vous pouvez toujours poser une carte sans attendre que l’autre joueur ait joué, du moment que vous respectiez la valeur en-dessous ou bien au-dessus de la dernière carte posée. Ces cartes constituent les bases des cases latérales qui sont destinées à recevoir des séries provisoires de cartes. La Crapette est un jeu très populaire qui tient à la fois du jeu de cartes et de la réussite. Malgré l’attention soutenue qu’il exige, ses règles sont relativement simples.

» Le coup du joueur s’arrête alors immédiatement ; s’il vient de retourner une carte de son talon, il doit la poser, sur sa pile de rejet, quelle qu’elle soit, et le tour passe à l’adversaire. Quand le joueur a transféré la carte supérieure de sa crapette (ou toutes ses cartes visibles, si l’adversaire lui en avait ajouté), il retourne la carte suivante. La Crapette est probablement le jeu que j’ai le plus pratiqué pendant mes jeunes années. Chaque joueur doirt essayer de se débarrasser de toutes ses cartes en respectant des règles strictes de priorité, fautre de quoi son partenaire hurme « Crapette ! Chaque joueur qui finit sa crapette marque dix points, le dernier ne marque rien et paie les dix points de crapette aux autres joueurs.

But du jeu

Lorsque la crapette et les 4 cartes retournées ne donnent plus (ou n’ont pas donné) la possibilité de déposer au centre, il faut retourner le talon restant . On retournera et reprendra ces cartes aussi souvent qu’il sera nécessaire pour se débarrasser du maximum de cartes. On peut aussi mettre les cartes de la crapette red white blue 7s demo sur la carte visible de la crapette de son adversaire, si cette carte est de même couleur et immédiatement supérieure ou inférieure. Par exemple, si l’adversaire a le valet de cœur sur la crapette et que votre carte soit la dame ou le dix de cœur, vous pouvez la mettre sur le valet de votre partenaire.

  • Les 8 autres cartes du tableau servent à construire des séries décroissantes, en alternant les couleurs.
  • Ainsi, sur un 4 de Cœur, il faut obligatoirement un 5 de Cœur.
  • Lorsque l’un des joueurs a fini de placer toutes ses cartes, il a gagné.
  • Ne vous laissez pas désorienter par les cartes car les règles restent semblables, voici ce qui change et comment jouer.

Tant que le joueur peut continuer à poser des cartes, il peut continuer son tour, ce n’est qu’une fois qu’il est bloqué que l’adversaire peut commencer sa propre partie. Sur votre gauche, vous allez mettre un tas de 13 cartes, sans regarder. Variante 1 – Chaque joueur à tour de rôle pose des cartes autant qu’il lui est possible de le faire. Ensuite c’est à l’adversaire de suivre les mêmes procédures. Quand vous avez terminé, c’est à votre adversaire de jouer et ainsi de suite jusqu’à ce qu’un des joueurs n’ait plus de carte.

LES JEUX SIMILAIRES

C’est celui qui ne finit pas de placer ses cartes qui paie, à chacun des autres joueurs, un point par chaque deux cartes qui lui restent, et trois points par paquets de levées. La crapette est un jeu de cartes qui se joue surtout à deux, mais aussi à trois ou quatre joueurs. À deux, on se sert de deux jeux de 52 cartes, un pour chaque joueur. Chaque joueur mêle et coupe le jeu de son adversaire, cela, afin de s’assurer du complet mélange du jeu adverse, afin que les cartes, autant que possible, ne se suivent pas de même couleur et de valeur contigüe. A ce moment-là, vous prenez la pioche face visible avec le moins de cartes et le reste de votre pioche face cachée. Lorsqu’il peut placer cette carte ailleurs, que ce soit dans une pile du milieu, ou sur une case latérale, il retourne la suivante, qu’il pourra à nouveau utiliser.

  • Chacun place ensuite, faces visibles,, 4 cartes en colonne.
  • Il faudra ensuite les mettre à l’endroit, en colonne, sur votre droite, dans un ordre décroissant et en alternant les couleurs.
  • Une case vide peut recevoir une carte de n’importe quelle valeur ou couleur.

Le tour de jouer revient au joueur A, le tour continue ainsi. Ci-après, nous avons fait deux tableaux, indiquant le jeu au moment où commence le premier coup, et à un autre moment de la partie. La Crapette consiste à faire de son mieux pour se débarrasser en premier de toutes ses cartes.

Disposition initiale des cartes

Notre article sur les règlesde la Crapette et comment y jouer au mieux se termine. Si vous voulez y jouer mais que vous ne trouvez pas d’adversaire, vous pouvez faire une partie en ligne. Il faut être la première personne à placer toutes ses cartes. Pour les débutants, un système d’indices est disponible ainsi que les règles afin de bien comprendre le sens du jeu et élaborer des stratégies plus poussées. Sachez que vous ne pouvez avoir que 5 cartes maximum devant vous en même temps. Sur ces as viendront prendre place successivement les 2, 3, 4, etc. de la même famille, jusqu’au roi inclus.

  • La crapette se joue habituellement avec 2 jeux de 54 cartes mais c’est aussi possible de jouer avec un jeu de tarot.
  • Lorsque son tour de jeu est achevé, il déplace la carte qu’il n’a pas pu jouer sur l’écart situé entre son talon et sa Crapette et c’est au tour de l’adversaire à jouer.
  • Il ne faut surtout pas oublier de mettre des cartes sur la crapette de son adversaire, cela vous permet de vous libérer de cartes, tout en le gênant.
  • Pour cela, sur les huit cartes qui sont en colonnes, on met l’une sur l’autre les cartes de même couleur et dont la valeur va en diminuant.

S’il la pose, il en tourne une nouvelle du talon et ainsi de suite jusqu’à ce qu’il ne puisse placer cette carte. Après que toutes les cartes aient été posées convenablement, les deux joueurs retournent la première carte de leur pioche en même temps. Ce qui veut dire qu’il y aura deux cartes faces visibles sur la table . Le principe de la Crapette est simple, les joueurs doivent se débarrasser de leurs cartes en les plaçant sur les huit « piles » centrales du tableau. Avant d’y parvenir, ils pourront utiliser les « cases » latérales des séries provisoires.

Déroulement du jeu : La partie commence

Il peut également y disposer les cartes apparentes de son adversaire, de sa Crapette ou de son écart. Les huit autres cartes du tableau servent quant à elles à élaborer les suites décroissantes que l’on forme à partir de cartes en Couleur alternée . La crapette, qui se joue à deux (avec un partenaire ou contre l’ordinateur) nécessite de se débarrasser de toutes ses cartes le plus rapidement possible en respectant les règles d’empilement.

  • Les tas centraux appartiennent au domaine commun des deux joueurs.
  • Le double solitaire ressemble beaucoup à la crapette, mais reste un peu plus simple.
  • On peut jouer selon trois variantes que l’on déterminera en début de partie.
  • Notre article sur les règlesde la Crapette et comment y jouer au mieux se termine.

La crapette se joue habituellement avec 2 jeux de 54 cartes mais c’est aussi possible de jouer avec un jeu de tarot. Si une crapette est annoncée à tort, le joueur ainsi calomnié reprend son tour de jeu normalement, et le joueur ayant annoncé la crapette à tort passe son prochain tour de jeu. Cette sanction peut être cumulée avec d’autres sanctions précédentes, de sorte qu’un joueur peut être contraint de passer son tour plusieurs fois de suite.

Fin de la partie

Un espace de 2 cartes doit être laissé entre les cartes des 2 adversaires pour les 8 piles de base. Il ne faut surtout pas oublier de mettre des cartes sur la crapette de son adversaire, cela vous permet de vous libérer de cartes, tout en le gênant. Si votre talon se retrouve vide, vous pouvez retourner la carte de l’écart et l’utiliser comme talon.

  • Souhaitez-vous partager vos propres alternativesde la Crapette à nos lecteurs ?
  • Chaque joueur retourne ensuite la carte du dessus de sa crapette.
  • Un joueur peut ajouter une carte à la crapette ou l’écart de l’adversaire seulement si elle est de même couleur et suit directement (de manière croissante ou décroissante) la carte au-dessus du tas..
  • Chacun étale ensuite verticalement quatre cartes au-dessus de sa Crapette.
  • On retournera et reprendra ces cartes aussi souvent qu’il sera nécessaire pour se débarrasser du maximum de cartes.

Le joueur ayant retourné la plus forte carte au-dessus de sa Crapette joue en premier. En cas d’égalité de ces deux cartes, on compare les deux cartes suivantes. Si on utilise la carte de la crapette ou du talon, il faut en retourner la suivante. Souvenez-vous, toutes les cartes hors tableau peuvent être utilisées sur ce dernier. Consultez donc notre article pour appliquer parfaitement les règlesde la Crapette et y jouer dans des conditions optimales.

Free Solitaire

La carte du dessus du talon, celle de l’écart et celle de la crapette peuvent être placées sur le tableau en respectant les règles déjà précisées. Une fois la carte de la crapette ou celle du talon jouée, la suivante est retournée. Si, au début ou au cours de son tour (mais pas à la fin), son talon est vide, il retourne son écart qui forme alors son nouveau talon. N’hésitez pas à prendre votre temps avant de jouer les cartes de votre talon et de votre crapette.

  • Chacun d’entre eux correspond à une série d’une couleur.
  • Les cartes, avons-nous dit, peuvent être placées sur les cases vides des colonnes où l’on a fait un vide, ou sur les as du milieu, ou sur les cartes visibles de l’adversaire.
  • Le premier joueur qui pose toutes ses cartes sur le tableau remporte la victoire.
  • Les cartes sur la droite servent à faire des séries dans un ordre décroissant, tout en continuant de faire alterner les couleurs.

Le joueur ayant retourné la carte la plus forte commence la partie. Il retourne alors la carte sur le dessus de son talon et place les cartes qu’il peut placer, jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de mouvements possibles pour lui. Lorsque son tour de jeu est achevé, il déplace la carte qu’il n’a pas pu jouer sur l’écart situé entre son talon et sa Crapette et c’est au tour de l’adversaire à jouer.

Comment jouer à ce jeu de patience ?

Ses origines sont assez vagues mais il appartient indubitablement à la culture francophone. Si le talon est vide au cours du jeu on retourne la carte de l’écart qui devient alors le talon (cette règle ne s’applique pas en fin de jeu). Celui qui a la main retourne alors la carte du dessus de son talon et doit effectuer le plus de mouvements de cartes possibles.

Pour gagner à la crapette, il faut placer, sur le jeu, toutes ses cartes. D’abord celles que l’on a à la crapette, puis celles que l’on a au talon. Pour cela, sur les huit cartes qui sont en colonnes, on met l’une sur l’autre les cartes de même couleur et dont la valeur va en diminuant. Ainsi sur un roi de carreau, on met la dame de carreau, sur cette dernière, le valet de carreau, etc. sur un dix de pique, le neuf de pique, puis le huit, etc.

Quoi de neuf dans la dernière version ?

Il tire les dix cartes suivantes du dessus de son talon, qu’il pose en tas sur sa droite, sans les regarder, et retourne la onzième carte, qu’il pose sur le tas, face découverte. Les trente-sept cartes restantes de chaque paquet sont rassemblées, faces cachées, en un tas à côté de la Crapette. Entre le talon et la Crapette, on prend soin de laisser un espace suffisant, destiné à recevoir les cartes inemployées en cours de jeu. Ces cartes empilées, faces découvertes, formeront le « pot » de chaque joueur.

  • Toute carte posée doit être de la même Couleur, et d’un rang immédiatement supérieur à celui de la précédente.
  • Pour les as, on les met au milieu, entre les deux colonnes et l’on y place dessus les cartes de même couleur, mais dans l’ordre ascendant.
  • Si vous voulez y jouer mais que vous ne trouvez pas d’adversaire, vous pouvez faire une partie en ligne.
  • Malgré l’attention soutenue qu’il exige, ses règles sont relativement simples.
  • D’abord celles que l’on a à la crapette, puis celles que l’on a au talon.
  • Les huit cartes disposées entre les joueurs occupent les huit « cases ».